Contactez-nous au
05 63 60 90 18

Lundi - Vendredi 8h30-17h30

 

Bonnes affaires
» » » Silicium Biogénique Ostéo D3 - Silicium Organique - Distribiocom© - 30 Cp
Vitamine D3 et silicium cartilage et ossature normaux
Zoom
Note moyenne : stars_5  2 avis

Silicium Biogénique Ostéo D3 - Silicium Organique - Distribiocom© - 30 Cp

- SILBCP2

Très haute concentration en silicium organique enrichi à la Vitamine D3 naturelle contribue au maintien d'une ossature et cartilages normaux

Prix dégressifs en fonction des quantités commandées :

1  1+   28.00 €
3  3+   21.00 €
Quantité 
+
-
En stock Produit en stock

À partir de21.00 €

Silicium Osteo D3
Description et ingredients
conseils d'utilisation
+ d'infos
Notes et avis
Retour en haut
Silicium Osteo D3
Description et ingredients
conseils d'utilisation
+ d'infos
Notes et avis

Silicium Biogénique© Distribiocom©

Formule Ostéo D3 en Comprimés

250000 mg de Silicium Elément au Kg

Bio Disponibilité Optimale

 

 

Complément alimentaire

30 comprimés

Poids net: 21 gr

 
 

• Ingrédients: pour 1 comprimé de 700 mg

Carbonate de calcium: 250 mg

Bio fibre d'acacia: 147 mg
acide orthosilicique stabilisé choline sur diatomées: 100 mg

Vitamine C ( acide L-Ascorbique) : 60 mg

Stéarate de magnésium: 21 mg
Vitamine E naturelle 500Ui/gr: 20 mg
Vitamine D3 naturelle 100000 Ui/gr: 2 mg

Retour en haut
Silicium Osteo D3
Description et ingredients
conseils d'utilisation
+ d'infos
Notes et avis

dosage journalier recommandé: 1 comprimé


tenir hors de portée des jeunes enfants
ne pas dépasser les conseils d'utilisation
ne remplace pas une alimentation riche et variée
à utiliser dans le cadre d'un mode de sain
conserver à l'abri de la chaleur et de l'humidité

Retour en haut
Silicium Osteo D3
Description et ingredients
conseils d'utilisation
+ d'infos
Notes et avis

La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins, des gencives et des dents, de la peau, des os et des cartilages.
La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense

 

 

 

Le calcium est nécessaire au maintien d'une ossature normale

 

 

 

Le magnésium contribue au maintien d'une ossature normale

 

 

 

La vitamine E contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif. 
Elle aide à améliorer le processus de viellissement, protégeant la peau contre le stress environnemental 

 

 

 

Le calcium et la vitamine D contribuent à réduire la perte de densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées. 
Une faible densité minérale osseuse constitue un facteur de risque des fractures ostéoporotiques.
La vitamine D est nécessaire à une croissance et un développement osseux normaux des enfants.
La vitamine D contribue au maintien d'une fonction musculaire normale,
joue un rôle dans le processus de division cellulaire,

contribue à l'absorption et à l'utilisation normales du calcium et du phosphore
La vitamine D contribue au maintien d'une dentition normale
La vitamine D contribue au maintien d'une ossature normale
et au fonctionnement normal du système immunitaire

 

 

 

Que ce soit l'être humain ou l'animal, le silicium apporte les mêmes fonctions métaboliques. Dés la formation du fœtus au cours de la gestation, le silicium va se fixer en premier au niveau du cerveau, des muscles et de la rate. Puis le silicium va se diversifier vers d'autres organes, présent sous forme monomère (acide orthosilicique) ou sous forme complexe (lié à des macromolécules).
Le silicium représente le troisième plus abondant oligo-élément dans le corps humain après le fer et le zinc. On en trouve entre 1 et 10 ppm dans les cheveux, les ongles et l'épiderme" [9]. Il est présent dans l'ensemble de la structure cellulaire et se trouve dans le sang à 5 mg/L sous forme libre (acide orthosilicique) [18]. On le retrouve en quantité abondante dans les tissus conjonctifs (aorte, trachée et tendons), le tissu cartilagineux, la peau ou encore les poumons.
La présence du silicium dans tout l'organisme humain est nécessaire à de nombreuses activités physiologiques.

Avec l’âge, on observe souvent une perte de densité osseuse et  une baisse de la concentration en silicium.

Le corps humain ne peut le synthétiser et une carence engendrera des effets néfastes sur les os, les cartilages, les parois vasculaires, la peau et les os. Son apport extérieur est le meilleur remède pour couvrir nos besoins métaboliques.

 

L'EFSA (European Food Safety Authority), l'Autorité européenne de sécurité des aliments, a rendu un avis scientifique favorable en janvier 2009 sur "l'acide orthosilicique, stabilisé par de la choline à des fins nutritionnelles à des compléments alimentaires". [14] Le groupe scientifique a défini que l'élément silicium est parfaitement biodisponible à partir de l'acide orthosilicique stabilisé par de la choline et que son utilisation dans des compléments alimentaires ne pose aucun problème toxicologique.


La communauté européenne à défini depuis décembre 2009 trois sources de silicium autorisées dans les compléments alimentaires dont l'acide orthosilicique stabilisé choline, le dioxyde de silicium et l'acide silicique sous forme de gel [15].

 

L'EFSA a estimé que la consommation alimentaire type de silicium est de 20-50 mg/jour, ce qui correspond à 0,3-0,8 mg de silicium/kg de poids corporel par jour pour une personne de 60 kg" [16].

D'après les études de toxicité sur le silicium, la dose létale est supérieure à 5 g/kg de poids corporel, soit plus de 1000 fois supérieure à la dose utile pour notre organisme [14].


Concernant la choline, la dose létale est de 3400 mg/kg de poids corporel [17], soit 200 fois supérieure à la dose maximale proposée dans les formules liquides de Silicium Biogénique©. Considérée comme un nutriment essentiel, la choline joue un rôle particulier dans le bon fonctionnement du foie.

 

De plus, un procédé de fabrication exclusif (basé sur une dynamisation de l’eau osmosée) renforce le pouvoir d’assimilation de notre silicium. C’est donc tout naturellement sous cette forme et à la concentration optimale de 1000 mg/l que se trouve le silicium de notre Silice Biogénique.

 

Boire du lait serait bon pour les os…. ! Les femmes qui approchent de la ménopause, et dont la perte osseuse s'accélère, sont particulièrement visées par cette « idée reçue.
Il est vrai qu'avoir des os fragiles est ennuyeux. Cela augmente le risque de fractures qui, lorsqu'elles se produisent au niveau de la hanche, des vertèbres, ou du col du fémur, peuvent entraîner un handicap durable. Mais il n'est pas exact qu'augmenter leur consommation de produits laitiers soit une bonne stratégie de prévention. Au contraire : les populations qui consomment le plus de lait connaissent des taux d'ostéoporose (os poreux et donc fragiles) et de fractures du col du fémur parmi les plus élevés du monde. La Suède, par exemple, détient à la fois le record de consommation de laitages et le record des fractures du col du fémur. A l'inverse, au Cambodge, en Gambie, à Okinawa (Japon) où l'on ne consomme pas de laitages, l'ostéoporose est une maladie quasi-inconnue.

Vos os sont aussi vivants que vos autres organes

On imagine souvent que le corps serait composé d'une partie vivante, faite de tissus, de sang, de muscles, qui se renouvellent constamment, tandis que les os seraient une sorte d'armature inerte, qui pourrait aussi bien être remplacée par du métal ou de la céramique.
Ce n'est absolument pas le cas. Les os sont tout aussi vivants que les autres organes. Il sont d'ailleurs irrigués par les vaisseaux sanguins et traversés par les nerfs. Ils ont besoin d'être nourris en permanence, et se renouvellent si bien que le squelette d'un adulte est complètement régénéré tous les 10 ans ! Les os ne servent d'ailleurs pas qu'à maintenir le corps droit. C'est dans leur moëlle que sont produites de nombreuses cellules immunitaires (les globules blancs), indispensables pour nous protéger des infections.

Comment les os se renouvellent

Nos os sont dotés d'environ un million de petites structures pour les réparer et les renouveler. Elles sont comme les équipes d'intervention qui entretiennent les routes.
Pour se déplacer à l'intérieur de l'os vers la région qui doit être remplacée, la BMU (unités basique multicellulaires) creuse un tunnel ou une tranchée grâce à des ostéoclastes, des cellules qui détruisent l'os par acidification et digestion. Lorsque la BMU avance, elle rebouche le tunnel derrière elle grâce à des ostéoblastes (avec un b) situées à l'arrière, qui sont des cellules qui fabriquent de l'os. Les ostéoblastes entrent dans la cavité et la meublent en secrétant des protéines qui constituent la matrice osseuse sur laquelle le calcium se dépose.
Jusqu'à 20 ans, le corps fabrique plus d'os qu'il n'en détruit. La masse osseuse totale augmente donc, et atteint son pic entre 20 et 30 ans. A partir de là, les pertes osseuses l'emportent sur le renouvellement. Chez la femme, la perte s'accélère vers 50 ans si bien qu'après la ménopause, 40 % des femmes seront touchées par l'ostéoporose. Chez les hommes, 15 % « seulement » en souffrent, mais les complications sont plus graves en cas de fracture du col du fémur.

Les vraies sources de calcium assimilables

Cela semble curieux que les produits laitiers qui sont en effet riches en calcium n’empêchent pas la fragilité des os, mais l'explication est simple : dans la plupart des cas, ce n'est pas parce que votre alimentation manque de calcium que vos os se fragilisent. Vous avez bien assez d'apport de calcium alimentaire si vous buvez de l'eau (Contrex, Hépar ou Tallians, mais aussi votre eau du robinet si elle est « calcaire », ce qui n'est ni plus ni moins que du calcium...) et si vous mangez des légumes. Les choux de toutes sortes sont très riches en calcium, en particulier le chou chinois. Si vos os se fragilisent, c'est parce qu'ils ne parviennent pas à retenir le calcium que vous leur apportez. Pire, ils laissent partir les sels de calcium qui les composent dans votre sang et vos urines.
Augmenter vos apports alimentaires de calcium ne sert alors à rien.

Pourquoi vos os ne retiennent-ils plus le calcium ?
Vos os ne retiennent plus le calcium à cause de votre mode de vie et de votre régime alimentaire, qui produit trop d'acides dans votre corps.
Les acides attaquent le calcium, et attaquent les os. Un régime salé, riche en céréales et en produits animaux, pauvre en fruits et légumes, provoque une acidose chronique de l'organisme. Pour compenser l'acidose, l'organisme utilise ses muscles et surtout ses os comme réservoir de produits « basiques » (le contraire de
Vos os ne retiennent plus le calcium à cause de votre mode de vie et de votre régime alimentaire, qui produit trop d'acides dans votre corps.
Les acides attaquent le calcium, et attaquent les os. Un régime salé, riche en céréales et en produits animaux, pauvre en fruits et légumes, provoque une acidose chronique de l'organisme. Pour compenser l'acidose, l'organisme utilise ses muscles et surtout ses os comme réservoir de produits « basiques » (le contraire de « acides »), qu'il libère dans le sang, à commencer par le calcium des os. On retrouve alors dans les urines du calcium, mais aussi des fragments de protéines osseuses.
Ce mécanisme atténue l'acidose, mais il a évidemment un effet catastrophique à long terme sur les os. Il y a 150 à 200 000 ans, les hommes se nourrissaient à 70 % de végétaux pauvres en chlore (qui a un effet acidifiant) et gorgés de sels de potassium (à effet basifiant). Leurs os étaient bien plus robustes que les nôtres, ainsi qu'en attestent les recherches des anthropologues.

Vitamine D
La vitamine D est une quasi-hormone, qui est indispensable à la santé osseuse. Les personnes qui vivent dans des pays froids et humides, ou qui travaillent dans des bureaux, ne prennent plus aujourd'hui assez de soleil pour permettre une synthèse suffisante de vitamine D.
Les études démontrent qu'une forte majorité des Européens est en déficit de vitamine D, particulièrement l'hiver.
Avaler plus de calcium ne leur sert à rien s'ils ne se préoccupent pas d'abord de leur niveau de vitamine D.
Le premier moyen, essentiel, est de s'exposer au soleil intégralement une dizaine de minutes par jour, d'avril à septembre, entre 11 et 15 heures. Notez que c'est exactement ce que le ministère de la Santé en France recommande de ne PAS faire, mais je me tiens à la disposition de tout fonctionnaire qui verrait un problème dans mes propos les études qui prouvent qu'il se trompe.
Les poissons gras sont la seule source alimentaire intéressante de vitamine D. Le problème est qu'il faut se procurer au moins 35 à 40 microgrammes de vitamine D par jour, ce qui correspond à 200 grammes d'anguille ou de hareng, une quantité que très peu de personnes sont prêtes à avaler sur le long terme.
Reste la solution des comprimés de vitamine D3. La dose nécessaire pour maintenir un taux optimal varie selon les personnes, avec une moyenne autour de 1500 unités internationales par jour.

 

 

Retour en haut
Silicium Osteo D3
Description et ingredients
conseils d'utilisation
+ d'infos
Notes et avis

Avis des internautes sur Silicium Biogénique Ostéo D3 - Silicium Organique - Distribiocom© - 30 Cp (2 avis)

stars_5 -
tres bon produit j'en donne même à mon chien sur les conseils d'un veterinaire ostéo, je lui donne d... (Lire la suite)
stars_5 -
Produit qui couvre les besoins en vitD assimilable, un seul comprimé, pratique et efficace
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut

Les clients qui ont acheté Silicium Biogénique Ostéo D3 - Silicium Organique - Distribiocom© - 30 Cp ont aussi choisi
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris